navigation

NOUVELLE SEANCE DE NEGOCIATION ENTRE SECU ET MEDECINS 10 décembre 2008

Posté par ageahautesavoie dans : Articles et parutions , ajouter un commentaire

L’assurance-maladie et les syndicats de médecins entament aujourd’hui un nouveau round de négociations sur les honoraires et la répartition des médecins sur le territoire. Lors de la dernière réunion, la Sécurité sociale avait notamment proposé aux généralistes de toucher une prime de 5 à 7 euros par patient, s’ils atteignaient les objectifs de prescription et de prévention. Les pouvoir publics demandent que les discussions aboutissent avant la fin de l’année.

Source : L’Argus de l’Assurance Internet

AGEA LANCE LE DEBAT SUR LES VENTES CONCOMITTANTES 9 décembre 2008

Posté par ageahautesavoie dans : Articles et parutions , ajouter un commentaire

Philippe de RobertLa Fédération entend mettre l’accent sur le caractère optionnel de la souscription et les facultés de rétractation.

Photo : Philippe de Robert, président d’Agea

La Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance (AGEA) mène en ce moment des actions de sensibilisation auprès des pouvoirs publics et des professionnels pour les alerter sur la question des ventes concomitantes. Pour Philippe de Robert, son président, le fait qu’un client se voit proposer, dans un même lieu et par une même personne, plusieurs produits relevant de métiers différents, contribue à banaliser les produits d’assurance. Encouragée par la réforme de l’assurance emprunteur, la Fédération entend porter le débat devant le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) début 2009. Plutôt que de légiférer, AGEA propose d’instaurer des bonnes pratiques afin d’éclairer les choix des consommateurs : information sur le caractère optionnel de la souscription, et la possibilité de se rétracter sans perdre l’avantage du produit qui a fait l’objet de la vente concomitante.

Estelle Durand pour L’Argus de l’Assurance Internet

ASSURANCE VIE : LES CONTRATS SONT ILS EPARGNES PAR LA CRISE ? 14 novembre 2008

Posté par ageahautesavoie dans : Articles et parutions , ajouter un commentaire

Nous l’entendons dans moult médias, la France échappe de peu à la récession… et la préservation du patrimoine de nos condiciples reste la priorité numéro un de l’Etat. L’assurance Vie reste encore à ce jour le placement favori dans le coeur des français, mais ce dernier est-il toujours à l’abri de la crise ?

lire la suite…

ALERTER LES ADOS SUR LES DANGERS DU CYCLOMOTEUR 4 novembre 2008

Posté par ageahautesavoie dans : Articles et parutions , ajouter un commentaire

Les accidents en cyclomoteur représentent, pour les jeunes de 14 à 17 ans, la première cause de décès et de blessure. En 2007, 105 cyclomotoristes âgés de 14 à 17 ans sont morts sur les routes françaises et 5 751 ont été blessés. Beaucoup en garderont un handicap à vie.

lire la suite…

BILAN DE LA CONVENTION AREAS 28 octobre 2008

Posté par ageahautesavoie dans : Articles et parutions , ajouter un commentaire

Après un an et demi d’application, la convention AERAS a permis de réduire les discriminations pour raisons de santé dans l’accès à l’assurance et au crédit.

Conclue pour trois ans en 2007 par l’Etat, les représentants de l’assurance et de la banque ainsi que les associations de patients, la convention Aeras poursuit le même objectif que la convention Belorgey qu’elle a remplacée : faciliter l’accès à l’assurance emprunteur et donc au crédit pour les personnes ayant connu ou connaissant des problèmes de santé. A mi-parcours, le bilan paraît positif sur plusieurs points.

Comme le souligne la FFSA, les assureurs ont fait une proposition d’assurance pour 93% des dossiers présentant en 2007 un risque aggravé de santé. « La convention commence à être bien connue », souligne Christine Lagarde sachant qu’il ne reste plus que 18 mois « pour répondre à l’objectif du président de la République de pousser l’assurabilité au plus loin ». C’est pourquoi la ministre de l’Economie et son homologue de la Santé, Roselyne Bachelot, ont annoncé deux nouvelles mesures complétant le dispositif. Premièrement, le gouvernement souhaite un élargissement du service d’écoute et d’information AIDEA mise en place par la Ligue contre le cancer à toutes les parties de la convention.

La ministre de la Santé envisage dès le premier semestre 2009 un numéro d’appel simplifié et gratuit. La deuxième mesure vise à la création d’un Observatoire des risques qui, selon Roselyne Bachelot, « permettrait d’y voir plus clair sur l’existence supposée ou non d’un retard des assureurs à tirer les conséquences du progrès médical dans l’examen des demandes ».

Source : François Limoge pour L’Argus de l’Assurance Internet

12345...13

Vers mon jardin secret |
ziktos |
ptah-sokar (mangas-musiques) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Baraka:La face cachée du ma...
| boghassa
| Monde entier